RDV par téléphone
auprès du secrétariat :




Du lundi au vendredi de 9h à 17h





RDV en ligne
sur Doctolib :


 



MALADIES VEINEUSES

Les veines regroupent tous les vaisseaux acheminant le sang des organes et des tissus jusqu’au cœur et aux poumons, afin d’être réoxygéné.

Le réseau veineux est constitué de veines profondes localisées dans les muscles et de veines superficielles qui cheminent sous la peau. Les veines profondes propulsent environ 90% du sang des jambes vers le cœur grâce aux muscles (notamment du mollet) qui les contractent. Les veines superficielles, quant à elles, fonctionnent sur le même principe et sont reliées au réseau veineux profond par des veines perforantes. Elles sont munies de valvules, sorte de petits clapets qui empêchent le reflux du sang dans les veines. Ces dernières aident le retour du sang vers le cœur en s’ouvrant lorsque le sang chemine vers le cœur et se ferment, luttant ainsi contre la gravité.

Plusieurs problèmes peuvent survenir et affecter le réseau veineux, nécessitant ainsi les compétences d’un chirurgien vasculaire:

  • La maladie la plus fréquente est l’insuffisance veineuse superficielle, qui est responsable des varices : les veines sont dilatées, n’étant plus compétentes pour drainer le sang veineux. Elle touche le plus souvent les jambes et concerne 20 à 35% de la population, selon la Haute Autorité de Santé.

  • La dilatation des veines peut aussi survenir en profondeur, au niveau du bassin et au niveau de l’appareil génital, masculin et féminin.

    • Chez l’homme, la varicocèle est une dilatation de veines entourant les testicules, causant des douleurs, un gonflement des testicules ou encore une infertilité.

    • Tandis que chez les femmes, les varices pelviennes se développent au niveau des veines du bassin, plus précisément au niveau du vagin et de l’utérus.

  • Les phlébites ou thromboses veineuses sont dues à la formation d’un caillot sanguin dans une veine, bloquant partiellement ou complètement la circulation du sang. Cette pathologie veineuse peut devenir grave par ses complications en particulier le risque d’embolie pulmonaire et de thrombose veineuse profonde (plus rare). Cette maladie veineuse ne concerne qu’environ 2% de la population générale.

  • Enfin, deux pathologies vasculaires se traduisent par des compressions de veines: le syndrome de Cockett (ou May-Turner) est une compression de la veine iliaque primitive gauche par l’artère iliaque primitive droite au niveau du nombril. Le syndrome de Nutcracker est dû, quant à lui, à une compression de la veine rénale entre l’artère mésentérique supérieure et l’aorte, ou entre l’aorte et les vertèbres. Ces deux pathologies touchent en général plus souvent les femmes.

Les maladies veineuses sont provoquées par une mauvaise circulation du sang
dans les veines superficielles (varices & phlébites)
ou les veines profondes (syndrome postthrombotique).

Traitement au laser endoveineux avec
uniformité optimale le long de la veine