RDV par téléphone
auprès du secrétariat :




Du lundi au vendredi de 9h à 17h





RDV en ligne
sur Doctolib :


 



SYNDROME DE COCKETT
OU SYNDROME DE MAY-THURNER

Le syndrome de Cockett, également nommé syndrome de May-Thurner, se traduit par la compression de la veine iliaque commune gauche par l’artère iliaque primitive droite contre les vertèbres lombaires.

Ce syndrome relativement rare touche plus souvent les femmes jeunes même s’il peut aussi être diagnostiqué chez l’homme.  

Les conséquences sont principalement :

  • Des risques de phlébite du membre inférieur gauche 
  • Un œdème chronique intermittent du membre inférieur gauche 
  • Des varices atypiques ou récidivantes aux membres inférieurs

Quels sont les traitements ?

Une échographie doppler et un scanner permettent de visualiser la compression, voire l’occlusion, de la veine iliaque par l’artère.

Afin de restaurer le drainage du sang et d’éviter toute thrombose ou phlébite, la veine comprimée est ouverte. En effet, par le biais d’une phlébographie (radiographie des veines), le chirurgien vasculaire réalise une dilatation de la veine avec un ballon et pose un stent pour maintenir la veine ouverte.

En cas de thrombose récente (moins de 15 jours), une destruction pharmacologique et mécanique du caillot intraveineuse est nécessaire avant de mettre en place le stent.

Un traitement anticoagulant est également instauré pour traiter la thrombose.